Err

SOUVERAINETÉ TECHNOLOGIQUE FRANCAISE

(Code: VA0004)
18,00 EUR
Ajouter au Panier
SOUVERAINETÉ TECHNOLOGIQUE FRANCAISE
de Maurice ALLEGRE

L’auteur occupe le poste de Délégué à l’Informatique pendant six années (1968-1974) au cours desquelles il doit se battre sur plusieurs fronts. Créer un vrai concurrent à l’hégémonique IBM n’est déjà pas très facile, mais devient mission impossible quand les deux actionnaires se chamaillent d’abord, puis se détestent et enfin quand l’un d’eux (CGE d’Ambroise Roux) déclare la guerre totale à l’autre (Thomson de Paul Richard). Il veut à tout prix manger son collègue et n’y parvient pas parce qu’il rate in extremis un putsch interne à Thomson qu’il a habilement fomenté de l’extérieur. Dès lors, la filiale commune informatique (CII) devient le champ de bataille choisi par CGE pour affaiblir Thomson parce que ce groupe est responsable de la gestion de CII. Tous les moyens deviennent bons pour rabaisser la CII. La mort soudaine du Président Pompidou prive la Délégation de sa potion magique – le soutien de l’Élysée – qui se transforme en hostilité dès l’arrivée du nouveau Président Giscard d’Estaing qui raye d’un trait de plume huit ans de travail acharné et d’investissements publics. Le Plan Calcul n’a pas été arrêté parce qu’il avait échoué. L’Airbus européen de l’informatique avait été créé avec Siemens et Philips et fonctionnait. Il a été sciemment descendu en vol par un missile de fabrication Roux et activé par Giscard au profit d’une « solution américaine » contre nature et non viable malgré tous les camouflages.

La lecture chronologique, émaillée d’anecdotes, des évènements tient du roman d’aventures, mais aussi du Western, car les colts n’étaient pas restés au vestiaire !

Un demi-siècle plus tard

Après avoir tiré les leçons de l’aventure Plan Calcul, l’auteur montre ensuite que tous les problèmes détectés il y a un demi-siècle par la Délégation sont toujours très actuels aujourd’hui : rôle essentiel des puces numériques, domination technologique américaine sous de nouvelles formes (GAFA, cloud). Beaucoup de solutions sont d’une dimension européenne. Peut-on au moins les appliquer sous des formes partielles à la carte ?

L’auteur fait aussi une digression originale sur une question qu’il connait bien, la transition énergétique, sujet spécialement critique pour notre avenir.

1 vol. 16 x 24
204 pages
Décembre 2021

Articles complémentaires
SOUVERAINETE NUMERIQUE EUROPEENNE
24,00 EUR