Err

Cahiers du CAP de l'ISSEP

8,00 EUR
COMMENT FAIRE DE L’ECOLE PUBLIQUE UN REMPART CONTRE L’ISLAMISME ?

Roger CHUDEAU

La présente étude, réalisée après l’assassinat, par un terroriste islamiste, de Samuel PATY, professeur dans un collège public, s’essaye à analyser comment l’école publique, conçue et construite comme une institution nationale et républicaine d’éducation, peut aujourd’hui se trouver fragilisée et contestée au point que l’un de ses enseignants soit assassiné dans le cadre de l’exercice de son métier à la suite d’une campagne de manipulation orchestrée par des militants islamistes et leurs soutiens locaux. 

Dans quel état réel se trouve "l’école de la République”, invoquée comme un mantra par nos actuels dirigeants politiques. Comment en est-elle arrivée à devoir subir une subversion qui ne recule plus devant de purs actes terroristes ?

Quelles sont les voies de son redressement et de la reconquête du terrain perdu ? Quel peut être le rôle de l’école publique dans la lutte contre la propagation de l’islamisme ?

1 vol. 17,5 x 23,5
64 p.
Février 2021


12,00 EUR
GAFAM CONTRE ETATS : Manuel de régulation des géants du Net

Etude du CAP de l'ISSEP

Les GAFAM (Acronyme utilisé pour désigner de manièregénérique les géants du Web, en évoquant Google, Apple, Facebook, Amazon,Microsoft) ont bouleversé nos vies de manière spectaculaire en moins de vingtans. Ces sociétés privées américaines sont devenues indispensables à notre quotidienet à notre économie.

Elles façonnent nos relations sociales et professionnelles,elles bouleversent notre manière de consommer et modifient par conséquent lepaysage économique, elles accaparent notre attention, le fameux « temps de cerveaudisponible », elles exploitent nos informations personnelles, devenues l’orgris du 21e siècle, elles nous tracent et nous « profilent » pour mieux nousrentabiliser.

Plus inquiétant encore, elles jouent les prophètes d’unecertaine vision politique du monde. Des idées dans l’air du temps sont relayéesavec zèle et les algorithmes s’attèlent à redéfinir nos goûts, nos rêves, nosaspirations, nos convictions, quel que soit notre pays d’origine. Ellescensurent les opposants ou, plus pernicieux encore, pratiquent le « shadowbanning » pour les rendre invisibles. La mort numérique signifiant à notreépoque la mort politique.

Insaisissables, elles sont les championnes de l’optimisationfiscale, terme pudique pour ne pas dire évasion. Tels de gros poissons dansl’eau, elles évoluent sans obstacle ou presque dans un système mondialisétaillé sur mesure pour elles.

Leur puissance est devenue un enjeu géopolitique et desouveraineté majeur.

La plupart des gouvernements sont, selon les cas, complices,naïfs, dépassés ou démunis. Alors que faire ?

Cette étude du Centre d’Analyse et de Prospective del’ISSEP, réalisée par un collectif de juristes spécialisés sur le sujet, tentede répondre à cette question essentielle en proposant quelques pistes derégulation de ces géants du Web. Le défi est immense, il s’agit tout simplementde prouver que la politique n’a pas dit son dernier mot.

17 x 23,5
78 pages
Octobre 2021
12,00 EUR
LA FRANCE DES VILLES MOYENNESUne stratégie d'avenir pour les territoires

de Claude Rochet

L’opposition entre France des métropoles et France périphérique structure le débat public, au moins implicitement, depuis les travaux de Christophe Guilluy. Elle n’est pas spécifique à la France, mais elle est particulièrement marquée dans notre pays, du fait de la tendance des dirigeants français à copier les modes, en particulier celles venues d’outre-Atlantique. Car la politique de « métropolisation » a une histoire, nord-américaine au départ. Nos politiques ont voulu, depuis 2014, « œuvrer au redressement économique du pays » en restructurant le territoire français à partir de 22 métropoles. Le conflit des Gilets Jaunes a fait ressortir sous une lumière crue, s’il en était besoin, l’inefficacité d’une telle politique.

Dans cette étude, Claude Rochet nous montre que la théorie du développement par les métropoles est non seulement profondément remise en cause aux États-Unis, mais qu’elle est également démentie par l’économie de l’innovation et du développement. Il est temps de remettre les villes petites et moyennes au centre du tableau. L’histoire des dynamiques urbaines, mais aussi le contexte de la révolution numérique montre qu’elles fournissent le cadre le plus favorable à l’innovation et au développement. Elles répondent mieux aux enjeux économiques et énergétiques du moment, en permettant une cohésion entre villes et territoire.

Cette étude s’appuie sur de multiples réussites de terrain. Commencer à mailler la France des 150 villes moyennes, c’est sortir de l’opposition, politiquement et socialement destructrice, entre métropoles et périphérie.

1 vol 23,5 x 17
90 pages
juin 2021

12,00 EUR
LA GRANDE RÉINITIALISATION

de John LAUGHLAND

A la croisée de l’économie, de l’écologisme et dutranshumanisme, la Grande Réinitialisation ou « Great Reset » est un projet desociété promu et développé au Forum économique mondial de Davos par sonfondateur Klaus Schwab.

Bien loin d’être un projet occulte organisé secrètement parles puissants de ce monde, le Great Reset se veut au contraire un sloganmarketing, volontairement provocateur, censé attirer l’attention desgouvernements et du monde économique.

L’auteur de cette étude s’est donc attelé à décortiquercette idéologie, moteur d’un certain complotisme, pour en analyser le contenu,en révéler certains aspects méconnus, mais aussi dégonfler certains fantasmesdont elle peut faire l’objet.

Révélant les liens privilégiés entre le Forum économiquemondial et le gouvernement sino-communiste chinois, l’auteur enquête sur lafiliation idéologique des promoteurs de la réinitialisation qui penchent versl’idée de décroissance avec une fascination non dissimulée pour la technologieet la robotisation.

Le Great Reset se présente comme l’ingénierie d’une nouvellehumanité dans laquelle les systèmes internationaux actuels basés sur lasouveraineté des nations doivent être dépassés tout en promouvant un État fort,peu soucieux des libertés individuelles.

L’influence mondiale de ce Forum, la présence de nombreuxchefs de gouvernement, de hauts responsables économiques et de grandes sociétésrendent cette étude indispensable pour comprendre le projet qui anime certainsmilieux de pouvoir.

1 vol. 17,5 x 24
64 pages
mars 2021