Err

Boutique
Rechercher Votre Panier

SCIENCE POLITIQUE

GRETA  A TUÉ EINSTEIN
22,00 EUR

de Jean-Paul Oury

L'écologisme n'est plus l'apanage d'une irréductible poignée de chevelus adeptes du potager bio. 

À la faveur de l'urgence climatique, une jeune prophétesse incarnant l'idée universelle du Bien propage la vision messianique d'un avenir sombre. « There is no alternative » : l'heure de l'apocalypse écologique a sonné. La prosternation est notre seule voie de salut..

 1 vol. 16 x 24
182 p.
décembre 2020

GUERILLAS EN AMERIQUE LATINE (1959-1989)
28,00 EUR
de Thomas PEAN

En janvier 1959, la guérilla castriste prend le pouvoir à Cuba. En décembre 1989, les forces armées des États-Unis interviennent au Panama contre le gouvernement de Manuel Noriega. 

Entre ces deux dates, le modèle révolutionnaire cubain inspire les guérillas révolutionnaires d’Amérique Latine. Véritable modèle ou repoussoir pour ses ennemis politiques, le régime de Fidel Castro devient ainsi le chef de file de l’action révolutionnaire dans la région. 

Au-delà de ce premier constat, cet ouvrage aborde également l’importance de la réalité locale de chaque pays dans l’émergence et l’évolution des mouvements de guérillas. En effet, les traditions politiques, les crises internes et les caractéristiques locales tendent à produire un paysage révolutionnaire hétérogène dans son ensemble. Les guérillas sont ainsi le produit de l’influence révolutionnaire cubaine et du contexte national dans lequel elles se développent. 

Ce livre présente les situations nationales selon une classification inédite : les Etats révolutionnaires, les dictatures contre-révolutionnaires, les conflits armés, la « Guerre Sale » et les foyers révolutionnaires périphériques. L’impasse progressive dans laquelle se trouve la plupart de ces pays dans les années 1970-1980 contribue à amorcer un changement au cours des décennies suivantes à travers différents processus transitoires. 

1 vol. 16 x 24
360 pages

LA FIN DU FRANC CFA
24,00 EUR
 de Loup VIALLET

Le franc CFA est en sursis.
Pour ses nombreux détracteurs, ce pilier des relations franco-africaines postcoloniales est à la fois le symbole du néocolonialisme de la France en Afrique et l’une des principales entraves au développement des pays qui l’ont en partage. 
Pourtant, si la Guinée-Conakry, la Mauritanie ou Madagascar ont choisi de sortir de la zone franc il y a plus d’un demi-siècle, le franc CFA a aussi suscité l’adhésion de nouveaux membres et les quinze États subsahariens qui le détiennent ne semblent pas encore prêts à l’abandonner... 

1 vol. 15 x 21
204 pages
Mars 2021
TRUMP ET LES MEDIAS, L'ILLUSION D'UNE GUERRE
29,00 EUR
de Alexis PICHARD

Cet ouvrage diachronique entend réévaluer la guerre que l’actuel locataire de la Maison-Blanche livre aux grands médias américains. La première partie de l’ouvrage revient sur le parcours à la fois médiatique et politique de Donald Trump depuis les années 1980 jusqu’à la veille de sa déclaration de candidature à la présidentielle en juin 2015. La deuxième partie se concentre sur la campagne de2016 avec pour objectif de démontrer le rôle crucial des médias d’information, mais aussi des réseaux sociaux dans la victoire de Trump. La dernière partie est consacrée au premier mandat du président républicain. Nous y révélons notamment les stratégies de communication mises en place par ce dernier pour faire circuler le récit « officiel » de sa présidence et s’assurer le soutien de sa base en vue de sa réélection.

VERSION NUMERIQUE CI-DESSOUS

1 vol. 16 x 24
340 pages
Septembre 2020



L’EXCLUSION NUMÉRIQUE
18,00 EUR
Fracture numérique et illectronisme ; 
Les naufragés du numérique
de Didier BARATHON

Ce livre est d’abord une enquête, issue de la pratique de l’inclusion numérique par l’auteur à Paris et en région, de sa participation à de nombreux séminaires en ligne sur le sujet et d’entretiens avec des responsables associatifs, de collectivités locales ou de grandes administrations. 

Le livre est également un essai critique. L’inclusion ne repose pas uniquement sur l’accompagnement des exclus, mais sur une réflexion sur l’évolution de la société numérique et ses points de blocage, par exemple l’accessibilité des handicapés, le développement des accès en fibre optique, la dématérialisation des services publics. Le livre remet en cause plusieurs idées reçues : les personnes âgées ne sont pas les seules concernées, la couverture en fibre optique n’avance pas aussi bien que prévu, la dématérialisation des services publics n’incite pas les gens à se connecter, au contraire elle les bloque encore plus.

C’est aussi un livre d’actualité. Beaucoup de médias parlent d’inclusion numérique : France 2 dans Cash Investigation le 28.04, Le Monde et Le Figaro régulièrement, Challenges, la presse régionale et FR3 (innombrables sujets d’actualité), France Culture (dans Entendez-vous l’Eco). Toutes les grandes associations sociales mobilisent sur le sujet ainsi que les collectivités locales (mairies, départements) en zones rurales ou urbaines.  

Les grandes entreprises, à travers leurs politiques RSE traitent de l’inclusion numérique, en particulier les opérateurs télécoms, La Poste, les entreprises d’intérim. C’est à la fois un sujet grand public et un sujet pour les entreprises, les élus, les associations et ONG. Tout le monde en a forcément entendu parler.

1 vol. 16 x 24
152 pages
Juillet 2022




LE CONFLIT DU SAHARA
20,00 EUR
Histoire, mémoire, diplomatie et révélations inédites
de Youssef CHIHEB

Le conflit du Sahara se présente comme une guerre d’influence de faible intensité entre deux puissances régionales en Afrique, le Maroc et l’Algérie. Chacun tient à étendre son influence et à redessiner de nouvelles alliances et déconstruire celles qui se sont élaborées lors de la guerre froide. Entre les deux États se glisse un territoire hybride, sans peuple, et un peuple nomade transfrontalier que l’on a enfermé dans une enclave, vestige d’un temps révolu, appelé le Sahara occidental. 

1 vol. 18 x 26
210 pages
Juin 2022



JOURNAL D'UKRAINE ET DE RUSSIE
24,00 EUR

LES CRISES ET L’ÉVOLUTION DU SYSTÈME INTERNATIONAL

de  Patrick PASCAL


La guerre en Ukraine a fait irruption au cœur du continent européen, dans des proportions inconnues depuis le second conflit mondial. 

Le « Journal d’Ukraine » en suit pas à pas les développements et les soubresauts, il s’efforce aussi de s’abstraire du quotidien tragique pour tracer des perspectives au-delà de l’invasion et d’une résistance farouche et valeureuse pour la souveraineté et l’indépendance.



OU VA LE PARLEMENT ?
16,00 EUR
De la souveraineté nationale à la souveraineté numérique
de Jean-Marie Cotteret

Avec la transformation digitale de la société, nous sommes en train de passer d’une souveraineté nationale à une souveraineté numérique, d’une culture de l’obéissance à une culture de la soumission ou encore d’une autorité verticale à une autorité de plus en plus horizontale. Ces mutations viennent troubler le fonctionnement de la démocratie parlementaire.

Ce livre fait donc le point sur la démocratie représentative dont les deux piliers restent la représentation et la représentativité. La notion de représentation permet aux représentants de décider dans l’intérêt général. La représentativité assure aux citoyens la possibilité de défendre leurs intérêts particuliers. Mais mélanger ces deux notions au sein d’une même assemblée conduit à un blocage.

Quels sont alors les moyens pour assurer l’adéquation entre représentants et représentés ? Ce livre apporte une réponse magistrale.

1 vol 15 x 21
112 pages
Mai 2022



GRETA A RESCUCITÉ EINSTEIN
20,00 EUR
La science entre les mains d’apprentis dictateurs
de Jean-Paul OURY

Voici le deuxième tome de la trilogie des « Greta » de Jean-Paul Oury qui fait suite à Greta a tué Einstein. Dans le premier essai, l’auteur au travers de moult exemples traite de « la science sacrifiée sur l’autel de l’écologisme ». Il montre comment une idéologie a dénigré la science prométhéenne (OGM, Nucléaire, Antennes relais/5G, Glyphosate…), pour imposer des pseudosolutions labellisées « made in nature » (Bio, Energies renouvelables, véhicule électrique, homéopathie…) et qui sont en fait le cheval de Troie de la décroissance.
Mais si la science et le progrès technologique ont été décrédibilisés à tort, il faut bien reconnaître que, récemment, le mot « science » n’a jamais été autant entendu dans la bouche des politiques qui l’utilisent désormais à toutes les sauces.
Ainsi, Greta qui s’était fait connaître en appelant à la grève des cours (une attaque contre la transmission du savoir) dans un revirement inattendu, s’est mise tout d’un coup à commander aux politiques « d’écouter la science ». Filant la métaphore, Oury s’interroge donc : pourquoi après avoir tué Einstein, Greta a-t-elle décidé de le ressusciter. Dit autrement : S’ils ne veulent plus entendre parler de la science pour « transformer le monde », pourquoi certains politiques de gauche et de droite (et pas seulement des idéologues verts) s’appuient-ils désormais sur elle pour gouverner ?
Voici la question à laquelle entreprend de répondre cet ouvrage au travers de cinq études de cas. La science n’est plus ce qu’elle était et l’usage que veut en faire la société semble tout différent. Comment les politiques entendent établir de nouvelles lois – parfois discrétionnaires – en utilisant ce que dit la science sur la catastrophe climatique, l’épidémie de Covid, la 6e extinction, la finitude du monde ou encore l’épidémie de malbouffe…
Au travers de chacun de ces thèmes, l’auteur montre comment les décideurs s’appuient cyniquement sur une vision dévoyée de la science qu’ils instrumentalisent pour établir de nouvelles lois et restreindre nos libertés.
Il met au jour comment la science des ingénieurs se retrouve aux prises avec la science des législateurs… un débat qui oppose désormais deux visions antithétiques de la société et qu’il résume dans une opposition politique entre Grétatistes – les partisans de la décroissance – et Pinkeristes – les partisans d’un progrès mesuré.
Opposition qui soulève une ultime question : où doit s’arrêter la science des ingénieurs et commencer celle des législateurs… Une énigme qui restera en suspens dans l’attente d’un troisième ouvrage qui viendra clore la trilogie.

1 vol. 16 x 24
186 pages
Parution juin 2022