Err

Boutique
Rechercher Votre Panier

CHINE-USA LE GRAND ECART
18,00 EUR
Crise dans la mondialisation
de Barthelemy COURMONT

Depuis la fin de la Guerre froide, les relations internationales se sont articulées autour d’une unipolarité de transition, qui a ouvert la voie à une multitude d’interprétations quant au rééquilibrage géopolitique. En parallèle à ces réflexions, les certitudes de la fin de la bipolarité ont rapidement laissé place à un désenchantement dans le monde occidental, dont l’émergence de nouveaux conflits, le terrorisme transnational, la fracture Nord-Sud ou les mouvements contestataires furent les principaux symptômes. Le système-monde consacré après la disparition de l’Union soviétique devint ainsi la cible de toutes les critiques autant que de toutes les convoitises. Et loin d’apaiser les tensions et d’engendrer un progrès à échelle mondiale, il accentua les fractures. Dans le même temps, l’émergence de nouveaux pôles de puissance, le rééquilibrage de l’économie internationale, le retour des nationalismes et d’un réalisme très prononcé dans la gestion des affaires mondiales se sont peu à peu cristallisés, au point de provoquer de nouvelles instabilités et un grand écart.

La relation Pékin-Washington, qui s’est affirmée comme une compétition de puissance, est au cœur de ce grand écart. Un écart stratégique qui pousse les plus nostalgiques à évoquer le retour de la Guerre froide, à tort ou à raison. Un écart idéologique qui questionne sur les compatibilités. Mais surtout un écart dans les trajectoires prises par ces deux pays depuis trois décennies. Si les États-Unis ont multiplié les revers et accumulé les paradoxes, la Chine a su peu à peu accaparer le système-monde et pourrait en redéfinir les règles.

Derrière cette compétition à grande échelle et ses multiples avatars, c’est l’avenir des relations internationales qui se joue. Avec plusieurs options, du maintien de l’unipolarité au retour de la bipolarité, en passant par la multipolarité ou même l’apolarité – l’absence de puissance dominante et responsable – qui offrent des caractéristiques aussi différentes qu’irréconciliables. Paradoxalement, jamais le monde ne fut réuni sous un même toit, celui d’une mondialisation née des cendres de la Guerre froide, et rarement il fut aussi divisé.

 1 vol. 16 x 24

186 pages
novembre 2021
SOMMES NOUS ARRIVÉS A LA FIN DE L'HISTOIRE ?
25,00 EUR

de Roland LOMBARDI

Pandémie, islamisme, guerre économique mondiale, crises sociétales majeures, l’Occident semble à bout de souffle. Sommes-nous pour autant arrivés à la fin de l’histoire, comme l’écrivait l’économiste et politologue Francis Fukuyama ?


ATLAS DE L'INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE
18,00 EUR
de François JEANNE-BEYLOT

Les premiers soubresauts de l’intelligence économique en Afrique ont eu lieu au début des années 2000. Mais depuis plusieurs pays ont entrepris des initiatives et démarches en intelligence économique sur ce continent de l’oralité. Il aura donc fallu une quinzaine d’années pour que se structure la démarche africaine d’intelligence économique avec quelques rares volontés publiques et surtout des initiatives privées ou associatives.

Les organisations multinationales africaines n’ont pour l’instant pas pris la mesure de la discipline pour améliorer leur productivité et optimiser leur processus de prise de décision. Mais il y a fort à parier que la multiplication des initiatives recensées dans cet ouvrage et le défi de production de connaissance qu’elles permettent de relever réveillent les consciences sur le sujet. 

Les Assises africaines de l’Intelligence Economique ont été imaginées et instruites en 2016 pour proposer chaque année un lieu de rencontre et d’échange entre les différentes communautés de pratiques en intelligence économique, publiques et privées. Elles se sont imposées comme le rendez-vous incontournable de la communauté de l’IE en Afrique. Cet ouvrage en est le prolongement.

Format 16 x 24
196 pages
Novembre 2021



MARMAILLE DE LA RÉPUBLIQUE
20,00 EUR
Les confessions d'un préfet
de  Gilbert PAYET

De « Marmaille la cour », ou enfant élevé en plein air à La Réunion, à Préfet de la République, Gilbert Payet nous dépeint un parcours d’une richesse et d’une diversité exceptionnelles.

Son regard acéré et sa capacité de recul lui permettent d’analyser sans détour les maux de notre État et de notre administration : Hypertrophie des administrations centrales, culte du présentéisme, dérives de notre monarchie républicaine.

S’appuyant sur des exemples concrets, il livre une analyse impitoyable des incohérences de notre droit et des entraves mises à l’action de ceux qui sont chargés de sa mise en œuvre : étrangers condamnés et interdits du territoire mais circulant librement munis d’une convocation en préfecture ou sous protection de l’autorité judiciaire ; quartiers ou écoles sous emprise salafiste ; mais aussi entreprises françaises confrontées à une concurrence déloyale sous le couvert d’une règlementation européenne aussi injuste qu’inadaptée ou croulant sous les charges d’un modèle social aujourd’hui dépassé.

Cette analyse s’accompagne de propositions personnelles en faveur de la reconquête de notre souveraineté et du retour à la reconnaissance du pouvoir discrétionnaire de l’administration lorsque la sécurité de nos concitoyens est en jeu.

1 vol 16 x 24
246 pages
Novembre 2021


PETIT BRÉVIAIRE CONTRE L'INTELLIGENCE SUPERFICIELLE
12,00 EUR
7 alertes pour se prémunir des virus de l’illusion et de la suffisance
de Guy MASSE & Nicolas MOINET

A l’époque où tout le monde parle de l’intelligence artificielle et de ses prouesses – à défaut de ses promesses –, qu’en est-il de l’intelligence humaine ? 
La crise de la Covid-19 a, de ce point de vue, mis en exergue le déphasage qui existe entre le réel et les instruments intellectuels pour le décrypter.
 
1 vol. 16 x 24
100 pages
Octobre 2021


COUPS DE CASQUE - Essai sur la violence en politique
21,50 EUR

de Boris FAURE

Le 30 août 2017, en milieu d’après-midi, rue de Broca dans le 5e arrondissement de Paris, un député membre du groupe «
La République En Marche» assène deux violents coups de casque sur le crâne du responsable socialiste Boris Faure et provoque une hémorragie cérébrale grave qui met en danger sa vie.

GAFAM CONTRE ETATS : Manuel de régulation des géants du Net
12,00 EUR

Etude du CAP de l'ISSEP

Les GAFAM (Acronyme utilisé pour désigner de manièregénérique les géants du Web, en évoquant Google, Apple, Facebook, Amazon,Microsoft) ont bouleversé nos vies de manière spectaculaire en moins de vingtans. Ces sociétés privées américaines sont devenues indispensables à notre quotidienet à notre économie.

Elles façonnent nos relations sociales et professionnelles,elles bouleversent notre manière de consommer et modifient par conséquent lepaysage économique, elles accaparent notre attention, le fameux « temps de cerveaudisponible », elles exploitent nos informations personnelles, devenues l’orgris du 21e siècle, elles nous tracent et nous « profilent » pour mieux nousrentabiliser.

Plus inquiétant encore, elles jouent les prophètes d’unecertaine vision politique du monde. Des idées dans l’air du temps sont relayéesavec zèle et les algorithmes s’attèlent à redéfinir nos goûts, nos rêves, nosaspirations, nos convictions, quel que soit notre pays d’origine. Ellescensurent les opposants ou, plus pernicieux encore, pratiquent le « shadowbanning » pour les rendre invisibles. La mort numérique signifiant à notreépoque la mort politique.

Insaisissables, elles sont les championnes de l’optimisationfiscale, terme pudique pour ne pas dire évasion. Tels de gros poissons dansl’eau, elles évoluent sans obstacle ou presque dans un système mondialisétaillé sur mesure pour elles.

Leur puissance est devenue un enjeu géopolitique et desouveraineté majeur.

La plupart des gouvernements sont, selon les cas, complices,naïfs, dépassés ou démunis. Alors que faire ?

Cette étude du Centre d’Analyse et de Prospective del’ISSEP, réalisée par un collectif de juristes spécialisés sur le sujet, tentede répondre à cette question essentielle en proposant quelques pistes derégulation de ces géants du Web. Le défi est immense, il s’agit tout simplementde prouver que la politique n’a pas dit son dernier mot.

17 x 23,5
78 pages
Octobre 2021
COMPRENDRE LA SOCIÉTÉ PAR LES SCIENCES SOCIALES
20,00 EUR
Plus de 40 Concepts clés, Auteurs et Argumentations

de Olivier MEIER

Que disent les travaux en sociologie, psychologie sociale et management de l’évolution de la société ? Quel est l’impact social et sociétal de la recherche en sciences sociales et management ? C’est à ces deux questions que l’auteur propose une grille de lecture originale, en partant d’une notion clé, plutôt que de traiter d’une théorie générale. 

1 vol. 16 x 24
186 pages
Février 2022

[Pro]Vocation
16,00 EUR

Du refus à l'expérience de Dieu

De Raphael Prouteau


Il ne voulait pas croire en Dieu. Mais la vie a poussé Raphaël Prouteau à s’y intéresser. Une véritable provocation, qui le poursuit encore aujourd’hui. Devenu prêtre, il est séduit par les impertinences du Christ, dont les idées gênent autant qu’elles font parler. Mais en quoi sont-elles pertinentes ? En quoi méritent-elles de se déranger ?


Ces questions stimulent les réflexions, que le Père Raphaël livre à travers ces pages. Elles sont un fruit des expériences et des discussions, qui le provoquent sans cesse à chercher les raisons de croire. Pour lui, la conviction est au prix de la confrontation.


Alors, croyants ou non, il s’adresse à toute personne qui accepte la provocation. Ce mot résonne comme une agression et pourtant… La provocation est l’étincelle des commencements, celle qui fait naître des personnalités libres. Répondrons-nous à cette vocation ? Telle est la question fondamentale de ce livre.


1 vol. 15 x 21

172 pages

Mars 2022